3 outils à implémenter pour donner du sens au travail




Au fait, ça veut dire quoi 'donner du sens au travail' ?


Les dirigeants de PME ou ETI que je rencontre sont nombreux à se poser cette question. Surement parce qu'eux trouvent spontanément du sens dans leur travail et ils ont des difficultés à se projeter dans le cas contraire.

Alors pour répondre simplement, pour moi, 'donner du sens' veut dire adhérer à un cadre, à une ambition commune.


Les mutations dans les styles de management de ces 10 dernières années, de vertical à horizontal, ont fait naître un besoin chez les collaborateurs de mieux comprendre leur environnement, de donner du sens à leur travail en l'inscrivant dans un cadre plus large. Ce besoin n'est pas vraiment nouveau, il était déjà évoqué dans les travaux de Maslow (la pyramide des 5 besoins fondamentaux) en 1954: le besoin d’accomplissement de soi. Ce qui est nouveau c'est qu'il s'exprime maintenant dans le milieu professionnel.


Je pense que l'on trouve du sens dans son travail lorsqu'on sait pour qui on travaille et pourquoi. Ce pourquoi ne veut pas forcément dire que l'on veut changer le monde, tout le monde n'est pas sensible aux mêmes sujets : écologie, insertion sociale, innovation, etc. Lorsque les collaborateurs ont compris leur environnement de travail et trouvent du sens dans leurs fonctions alors ils passent d'une posture de soumission à une posture d'engagement dans l'entreprise. Pour cela, il faut que la cause soit forcément clairement exprimée (dans les valeurs, la mission, la culture) pour être sûr de trouver des gens qui y adhérent.


C'est un travail qu'a mené Danone, et que j'ai eu la chance de vivre. Cela s'appelle le double projet économique et social: aucune décision économique ne peut être prise sans considérer l'impact social et aucune action sociale ne doit être déconnectée de la logique économique de l'entreprise. Le cadre est clairement formulé, Danone n'est pas et n'a pas vocation à devenir une organisation caritative pour autant l'entreprise ne pourra et ne devra se développer au détriment de son écosystème. L'objectif n'est pas que tout le monde adhère à cette vision mais que tout ceux qui rejoignent Danone savent exactement dans quoi ils s'engagent et comprennent comment leur travail s’inscrit dans ce projet.


Voici trois exemples d'outils à implémenter pour donner du sens, redéfinir le cadre et développer l'ambition :


- Repenser et redéfinir les valeurs et la mission de l'entreprise. Il faut que les valeurs soient véritables, différenciantes (des concurrents sur le marché de l'emploi), et issues d'une réflexion menée par des salariés représentatifs.


- Faire un effort important sur l'intégration des collaborateurs et des membres de l'écosystème de l'entreprise (freelances, prestataires, clients, etc). Idéalement il faut faire des programmes d'onboarding (intégration), tous niveaux hiérarchiques et métiers confondus.


- Créer des temps de rencontres et d'échanges entre collaborateurs et membres de la direction, et dans la mesure du possible avec des clients. C'est indispensable pour développer le sentiment d'appartenance.


Ce qu'il faut retenir de cet article c'est qu'il n'y a pas de réponse toute faite à comment donner du sens à ses salariés, mais plutôt une introspection à mener sur qui on est et qui on veut devenir en tant qu'organisation.


Vous vous sentez concernés par cet article et vous souhaitez encourager vos équipes à trouver du sens dans leurs tâches quotidiennes ? Alors envoyez nous un message !


MENU

  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter

© 2019 KALEIDOSCOPE Management